ORL

Hygiène-Auriculaire

Préserver l’Environnement tout en Maintenant une Bonne Hygiène Auriculaire

T’as déjà essayé de repousser une plage de sable avec une pelle pour qu’elle rentre dans un seau ? Eh bien, c’est un peu ce que tu fais à tes oreilles avec un coton-tige. Tu crois bien faire en chassant le cérumen, mais en réalité, tu le pousses plus loin, comme pour lui dire « Allez, va jouer dans le fond, ne sois pas timide ! » Sauf que le cérumen, il n’aime pas qu’on le pousse dans ses retranchements. Résultat ? Bouchons de cire et, dans le pire des cas, un tympan qui dit « Je rends l’âme » après un coup un peu trop enthousiaste.

Préserver l’Environnement tout en Maintenant une Bonne Hygiène Auriculaire Lire la suite »

comment-se-nettoyer-les-oreilles-sans-coton-tige

Comment se nettoyer les oreilles sans coton-tige ?

Pour commencer, parlons des risques de ces petits bâtonnets qu’on croit indispensables pour nos oreilles. Spoiler alert : ils sont loin d’être les héros de l’histoire. D’abord, leur utilisation peut transformer le cérumen en véritable bouchon auditif. Tu penses nettoyer tes oreilles, mais en réalité, tu compactes le cérumen plus loin dans le conduit, bloquant ainsi l’entrée du conduit auditif. Et puis, il y a le risque de blessure. Un geste un peu trop enthousiaste et hop, tu peux te retrouver avec un tympan perforé. Pas vraiment le plan du siècle, tu ne trouves pas ?

Comment se nettoyer les oreilles sans coton-tige ? Lire la suite »